Protection à l’ascension / Dispositifs de protection à l’ascension

Travailleuse sue une echélle sécurisée par l'ABS SafetyHike System

On qualifie de protection à l’ascension la protection antichute des accès utilisés pour l’ascension ou la descente. Les mâts, cheminées, façades ou éoliennes sont des secteurs d’utilisation typique. Généralement, une échelle fixe verticale sur site est utilisée pour l’ascension. Ces échelles disposent soit de deux montants latéraux (comme sur les échelles conventionnelles), soit d’un montant central portant les échelons positionnés à gauche et à droite de celui-ci. Ces deux types d’échelles doivent être sécurisés de manière à empêcher toute chute de personnes.

Protections antichute sur échelles

Une mesure typique de protection à l’ascension est ce qu’on appelle une crinoline continue. Cette construction ressemblant à une cage est fixée sur l’échelle mais gêne également la liberté de mouvement de l’utilisateur. Une crinoline doit équiper une échelle à partir d’une hauteur de 2,2 à 3 mètres. Un Équipement de Protection Individuelle antichute (EPI antichute) offre ici une liberté de mouvement plus importante. Il s’agit de dispositifs d’ancrage (DA) conçus en tant que systèmes de rétention. L’utilisateur attache son harnais antichute sur le DA afin que celui-ci le retienne en cas de faux pas, empêchant ainsi une chute mortelle, ou réduisant nettement les conséquences d’une chute.

Antichutes suiveurs avec support d’assurage fixe

Dans le cadre de la protection à l’ascension, un antichute suiveur avec support d’assurage fixe selon norme EN 353-1 est la forme de protection antichute la plus fréquente. L’antichute dispose d’un œillet d’ancrage et suit l’utilisateur le long d’un rail fixe ou d’une élingue en acier fixée parallèlement à l’échelle. En cas de chute, l’appareil se bloque immédiatement et minimise ainsi la distance de chute de telle sorte que dans le meilleur des cas, l’utilisateur puisse regagner l’échelle. Un absorbeur d’énergie supplémentaire réduit les forces résultantes.

Antichutes suiveurs incluant un support d’assurage mobile

En alternative aux systèmes de protection à l’ascension avec support d’assurage fixe, la protection antichute sur échelles peut également être prise en charge par un antichute suiveur incluant un support d’assurage mobile selon la norme EN 353-2. Cette solution est cependant moins répandue et contrairement aux sécurisations fixes, elle peut être utilisée comme sécurisation temporaire. Par conséquent, cette partie de l’EPI antichute ne fait pas partie de l’échelle fixe présente sur site mais est souvent un composant de l’équipement individuel apporté par l’utilisateur. Dans la mesure du possible, les dispositifs de protection à l’ascension incluant un support d’assurage fixe sont préférables.