Termes techniques généraux

Plan de sauvetage

Le concept de sauvetage, parfois également intitulé plan de sauvetage, est une instruction de service spécifique décrivant le mode opératoire pour le sauvetage des personnes accidentées. La nécessité d’avoir un concept de sauvetage découle du §10 de la loi allemande sur la protection au travail (Arbeitsschutzgesetz) et de la Prescription 1 DGUV (cf. §8, §24, §25, §29, §31). L’art et la manière ainsi que l'ampleur des mesures de sauvetage découlent de l'évaluation des risques.

Dans les paragraphes ci-après, le concept de sauvetage décrit est celui s’appliquant à des travaux avec Équipement de Protection Individuelle contre les chutes (EPI antichute) Cependant, des concepts de sauvegarde peuvent également être nécessaires pour d’autres travaux dangereux. L’utilisation de systèmes antichute réclame toujours l'existence d’un concept de sauvetage praticable.

Généralités

L’entrepreneur est dans l’obligation de protéger ses employés contre les dangers immédiats et consécutifs aux travaux. Cette obligation commence avec la sélection d’un EPI approprié et s'étend jusqu’à la question : « Que faire lorsqu’une chute s’est produite ? ».

Cette question ne doit pas être posée seulement lorsque l’accident s’est produit. Pour prodiguer de premiers secours immédiats, les collègues prennent souvent des risques eux aussi, ou bien ils sont obligés d’attendre passivement l’arrivée de l’équipe de sauvetage à défaut d'équipements ou d'instructions appropriés.

Les points majeurs d’un concept de sauvetage

Les mesures décrites dans un concept de sauvetage diffèrent dans chaque entreprise, Le concept de sauvetage doit toujours être adapté en fonction des influences extérieures. Des adaptations doivent être considérées concernant le matériel utilisé (EPI antichute et équipement de sauvetage), les conditions sur place (par ex. pavillon individuel ou immeuble) et beaucoup d'autres facteurs d'influence.

Les principaux piliers d’un concept de sauvetage sont mentionnées ci-après. Ils doivent être adaptés et mis en œuvre individuellement.

  1. Garder son sang-froid !
  2. Veiller à sa propre protection !
  3. Prendre contact avec la personne accidentée :
    encouragez votre collègue à s’aider lui-même ou elle-même (par ex. utiliser la boucle anti-traumatisme).
  4. Appelez les urgences (112) :
    mentionnez explicitement que le collègue est suspendu dans un harnais !
  5. Mise en œuvre de mesures de secours
    Dans cette partie du concept de sauvetage, les mesures sont décrites de manière détaillée.
  6. Premiers secours !

FAQ – Concept de sauvetage

 « Pourquoi ne puis-je pas attendre les pompiers, tout simplement? » “

En tout et pour tout, il faut trop de temps aux pompiers (souvent des pompiers bénévoles) pour arriver. Une fois que l’appel d’urgence a été reçu, les pompiers doivent s’équiper. Le temps du trajet vient ensuite s’y ajouter. Une fois arrivés sur les lieux de l’accident, la personne accidentée n’est pas secourue immédiatement. Les pompiers commencent par évaluer la situation, préparer les mesures de secours et doivent éventuellement demander l’assistance de collègues spécialisés (sauvetage en hauteur).

La personne accidentée est tributaire des mesures de sauvetage immédiates prises par ses collègues. Ces mesures peuvent ensuite être poursuivies ou accompagnées par les pompiers.

 « Est-ce que je ne peux pas simplement remonter le collègue  ? » “

Bien que parfaitement compréhensible, la tentative de remonter le collègue par sa longe, par-dessus le bord est souvent infructueuse et dangereuse qui plus est. Même en combinant ses forces avec plusieurs collègues, il n’est pas possible de faire remonter la personne accidentée par-delà le bord de la toiture.

 « Ne puis-je pas simplement couper la corde en espérant qu’il survivra à la seconde chute ? » “

La corde doit être coupée uniquement avec grande prudence et exclusivement en dernier recours. Dans le cas d’un tel sauvetage dit « CUT », des exercices pratiques ont déjà causé de nombreux accidents car non seulement la corde initialement prévue a été coupée, mais aussi les cordages de sécurité.

De plus, il y a une énorme différence selon que la personne accidentée chute au sol ou soit rattrapée par un système antichute une fois la corde coupée.

ATTENTION ! Couper la longe ne fait jamais partie du concept de sauvetage.

 « Dois-je toujours avoir des spécialistes formés au sauvetage en hauteur sur le chantier ? » “

Non, pas besoin d'avoir toujours des spécialistes du sauvetage en hauteur sur le chantier. Lorsqu'on s'intéresse pour la première fois au sujet du concept de sauvetage, on pourrait effectivement en avoir l’impression.

Néanmoins, sur les grands chantiers ou bien dans des situations complexes, il est tout-à-fait d’usage de s’adresser à un prestataire de service assurant le sauvetage. Une équipe de trois personnes spécialement formées est alors généralement prête à intervenir en cas d’urgence.

 « Une telle mission peut-elle être confiée à mes employés ? » “

Oui, cette mission peut être confiée à tout membre du personnel. L'utilisation de l'équipement de secours doit faire l'objet d'un apprentissage et d’un entraînement régulier, mais chacun peut l’apprendre avec une instruction correspondante.

Beaucoup de personnes ont peur d’avoir à apprendre comment faire différents nœuds ou à fournir un effort physique extrême. Ces craintes peuvent être balayées par le choix d’un équipement de sauvetage approprié et des exercices de sauvetage réguliers.

keyboard_arrow_up