Termes techniques généraux

Séparation thermique

On parle de séparation thermique lorsqu’il se ne forme pas de pont thermique entre deux zones de températures très différentes. Lorsqu’on veut isoler (thermiquement) des façades et des toitures, notamment dans le cas de bâtiments énergétiquement efficaces, la couche isolante revêt une importance majeure. La fixation ultérieure de dispositifs d’ancrage dans le revêtement du bâtiment peut rompre cette couche isolante lorsque le métal continu des points d’ancrage ou des supports de lignes de vie fait effet de conducteur. La chaleur est alors évacuée involontairement vers l’extérieur et diminue ainsi l’efficacité énergétique de l’architecture.

Points d’ancrage avec séparation thermique

Les dispositifs d’ancrage spécialement mis au point pour les maisons passives, à énergie positive et bâtiments similaires, possèdent des composants en matière plastique servant d’espaceurs pour prévenir un pont thermique involontaire de l’intérieur vers l’extérieur, et ne rompant pas l’isolation de l‘enveloppe du bâtiment. Ces points d’ancrage pour personnes ne sont pas constitués entièrement de métal mais possèdent des éléments en matière plastique empêchant une conductibilité thermique involontaire.

En savoir plus sur ce thème
keyboard_arrow_up