Systèmes de protection

Ligne de vie

Ce système de protection antichute consiste en une élingue en acier flexible, tendue entre un minimum de deux points, verticalement (ligne de vie verticale) ou horizontalement (ligne de vie horizontale).

Lignes de vie verticales

Les lignes de vie verticales servent à sécuriser l’ascension et sont souvent montées sur le centre d’échelles. Elles sont contrôlées selon la norme DIN EN 353-1 « Équipement de protection individuelle contre les chutes de hauteur - Partie 1 : antichutes mobiles incluant un support d’assurage rigide ». Pour de plus amples informations, consultez les articles Sécurisation d’ascension  et Antichute suiveur.

Lignes de vie horizontales

Les lignes de vie horizontales sont installées sur des points d’ancrage uniques servant de supports terminaux et intermédiaires. Pour réduire les contraintes auxquelles sont soumises les infrastructures dans le cas d’une chute, des limiteurs de forces sont intégrés aux lignes de vie. Sur une ligne de vie rectiligne, un seul limiteur de forces est suffisant. Dès que la ligne de vie présente une ou plusieurs courbes, deux limiteurs de forces sont nécessaires. Le câble est tendu avec un élément tendeur. Les terminaux et supports intermédiaires situés dans une courbe doivent être renforcés. Ceci empêche que les points d’ancrage se déforment sous l’action des forces exercées par le câble tendu au fil du temps.

Dans le cas idéal, les lignes de vie sont entièrement franchissables et peuvent être utilisées avec un chariot franchissant les supports intermédiaires. L’utilisateur n’a alors pas besoin de se détacher et de s’attacher une nouvelle fois à chaque support intermédiaire et peut ainsi travailler en continu et en toute sécurité.

Lignes de vie installées au plafond et au-dessus du niveau de la tête

Un autre avantage des lignes de vie horizontales : les systèmes montés au plafond et au-dessus du niveau de la tête. D’une part, elles peuvent ainsi être utilisées dans les emplacements étroits en tant que systèmes de rétention. D’autre part, utilisées correctement, elles réduisent la hauteur de chute libre potentielle dans le système antichute et permettent de limiter sensiblement les forces résultantes.

Marquage imposé

Avant d’utiliser un dispositif d’ancrage sécurisant des personnes, il faut contrôler la plaque d’identification du dispositif. Sur ce marquage imposé, l’utilisateur trouve les informations majeures concernant le dispositif et des indications sur son utilisation.

Produits apparentés

Illustration d’un dispositif antichute où le connecteur est fixé une seule fois sur le chariot

Lignes de vie ABS-Lock SYS II (8 mm) & IV (6 mm)

bookmark_borderbookmark

Lignes de vie ABS-Lock SYS I (8 mm) & III (6 mm)

bookmark_borderbookmark

Lignes de vie franchissables ABS-Lock SYS II (8 mm) & IV (6 mm) pour façades

bookmark_borderbookmark

Lignes de vie franchissables ABS-Lock SYS II (8 mm) & IV (6 mm) installées au-dessus du niveau de la tête

bookmark_borderbookmark
keyboard_arrow_up