Termes techniques généraux

Chute avec effet pendulaire

Une chute à effet pendulaire augmente le risque de lésion car les personnes sécurisées se balancent au bout de leur longe après une chute. Bien que la longe ou le connecteur préviennent un impact au sol mortel de la personne accidentée, le mouvement de va-et-vient peut engendrer des chocs et causer des contusions et d’autres lésions. C’est le cas notamment en cas de collision de l'opérateur avec les arêtes de la construction, des poutrelles en acier et autres obstacles. La vitesse pendulaire étant aussi élevée que la vitesse de chute, les lésions par collision peuvent être graves.

Causes d’une chute à effet pendulaire

Si lors d’une chute, l’utilisateur ne se trouve pas exactement sous le point d’ancrage mais est décalé par rapport à ce dernier, il risque un effet pendulaire lors de la chute. C’est le cas lorsque l'utilisateur oublie de déplacer le mousqueton de son équipement de protection pour l’arrimer au point d’ancrage le plus proche. De plus, les points d’ancrage uniques présentent toujours un risque d’effet pendulaire car les opérateurs en hauteur, les couvreurs par exemple, se déplacent forcément près du bord de chute et ne se situent donc pas toujours exactement à la verticale du dispositif d’ancrage.

Mesures de protection contre les chutes à effet pendulaire

Lors de la planification de solutions de protection contre les chutes, il faut veiller à ce que l’utilisateur se déplace toujours de préférence à la verticale du dispositif d’ancrage. Lorsque des points d’ancrage uniques sont utilisés, cela est possible uniquement par la mise en place d’une ligne de vie temporaire, tendue par l’utilisateur avant de commencer sa mission. Les lignes de vie permanentes ou les systèmes de sécurisation à rail offrent une protection nettement supérieure, étant donné que le dispositif d’ancrage du chariot se déplace avec l’utilisateur et se situe ainsi toujours près de lui lorsqu’il est utilisé correctement (tendu). L’utilisation correcte de tels systèmes de rétention peut non seulement limiter les effets d’une chute à effet pendulaire à un strict minimum, mais également empêcher la plupart de ces chutes.

keyboard_arrow_up